Avez-vous envisagé l’intelligence d’affaires?

Business person hand holding financial statistics displayed on the tablet screen at office.

 

Vous avez manqué le 5 à 7 Techno – L’intelligence d’affaires au service de la PME manufacturière? En voici le résumé!

 

Le domaine de l’intelligence d’affaires, communément appelée Business Intelligence (BI) de son nom anglais, est indéniablement en croissance. On estime que d’ici 2021, les utilisateurs seront deux fois plus nombreux que les non utilisateurs!

Mais d’abord, qu’est-ce que l’intelligence d’affaires? Selon Fanny-Ève Bordeleau, il s’agit d’une discipline qui encadre la collecte, l’entreposage et l’utilisation des données dans le but de supporter le processus de prise de décision.

 

Pourquoi utiliser le BI?

 

Globalement, l’intelligence d’affaires permet de centraliser l’information, de se concentrer uniquement sur ce qui est important et d’identifier plus facilement les cause de problèmes dans votre entreprise.

Tout ça, c’est bien beau, mais comment l’intelligence d’affaires peut-elle concrètement créer de la valeur pour votre entreprise?

Le BI aide à prendre des décisions basées sur les faits, il améliore l’agilité organisationnelle et la qualité des données en plus d’augmenter la vitesse de réaction des opérateurs et des gestionnaires.

 

À la source de l’intelligence d’affaires : les données

 

Les données peuvent provenir de plusieurs endroits, notamment :

  • Systèmes informatiques (Commandes, plaintes, réceptions, bons de travail, inventaire, données comptables)
  • Employés (Rapports, manipulation de matériel, relations clients)
  • Clients (Sondages, historique d’achats)
  • Fournisseurs (Documentation technique, rapports de qualité)
  • Capteurs (Vitesse, température, vibration)
  • Environnement (Taux de change, météo, capitalisation)
  • Web (Commentaires, clics, parcours)
  • Données externes (Profil de consommateurs, parts de marché)
  • Chaîne d’approvisionnement (Partage des données, compétition)

Toutefois, pour être vraiment utiles, vos données doivent être de bonne qualité.

Vous connaissez votre entreprise. Si les données que vous recevez n’ont aucun sens, peut-être y a-t-il un problème.

Regardez directement à la source : vos employés sont-ils sensibilisés à la démarche? Vos capteurs sont-ils de bonne qualité? Votre réseau est-il suffisamment puissant pour éviter les pertes de transmission?

 

Conseils pour une intégration réussie du BI dans votre entreprise

 

  1. Bien s’entourer. Assurez-vous d’avoir un vrai expert pour vous conseiller. Non seulement il doit connaître votre secteur d’activité, mais il doit aussi d’abord s’informer sur votre entreprise et sur vos besoins avant de vous suggérer quoi que ce soit.
  1. Commencer petit. Il est bien plus facile de mener de petits projets que d’essayer de tout manger en une fois.
  1. Savoir ce qu’on veut en retirer. Il faut cibler un objectif principal. Rien ne sert de vouloir tout attraper en même temps. On risque de ne rien trouver du tout!
  1. Penser business plutôt que techno. Il faut bien évaluer ses besoins avant de vouloir implanter une technologie à tout prix, juste parce que tout le monde le fait.
  1. Envisager le cloud. Stocker vos données peut prendre beaucoup d’espace. Plusieurs solutions abordables et sécuritaires sont disponibles de nos jours.
  1. Comprendre que les effets ne seront pas immédiats. L’intelligence d’affaires aide à la prise de décisions. Les répercussions peuvent prendre quelques mois ou quelques années avant d’être observables.
  1. Ne pas négliger la formation. Votre équipe doit comprendre les enjeux reliés au fonctionnement et à l’utilisation du BI pour assurer la meilleure qualité des données possible.
  1. Ne pas attendre d’être le dernier. L’intelligence d’affaires est un domaine qui croît de manière exponentielle. Dans peu de temps, elle sera une pratique si répandue qu’elle sera inévitable pour demeurer concurrentiel.

 

Le monde des données vous intéresse? Vous aimeriez aller plus loin? Inscrivez-vous dès maintenant au 5 à 7 Techno – L’analyse prédictive, le secret de l’usine performante.

 

bouton_billets
Partager cet article :