MES : concepts, gains et avantages

Mardi le 8 novembre dernier, plus d’une trentaine de participants ont assisté au deuxième 5 à 7 Techno de la saison, une conférence animée par Stéphane Youssef, de Famic Technologies, sur les MES, leurs particularités et leurs avantages.

 

20161108_171756

M. Stéphane Youssef, de Famic Technologies

 

Qu’est-ce qu’un MES?

Le MES, acronyme anglais pour « Manufacturing Execution System », a pour rôle d’optimiser la production par le pilotage, la traçabilité et la gestion de flux.

Si les fonctionnalités du MES traditionnel étaient bien définies, celles du MES du futur sont beaucoup plus éclatées. Il devient alors une application qui interagit de manière décentralisée avec les agents et les objets représentant les entités de l’usine (machines, ordinateurs, automates, tablette, téléphone, etc.).

Cette décentralisation du MES du futur est le fruit des produits intelligents et des systèmes cyber-physiques, qui possèdent la capacité de s’identifier et de s’évaluer eux-mêmes.

Les MES du futur facilitent l’intégration horizontale aussi bien que l’intégration verticale. Cette première se fait du côté de la chaîne de production, tandis que la deuxième sert à assurer la compatibilité avec les processus d’affaires de la compagnie et avec la chaîne d’approvisionnement.

Cette nouvelle génération est une conséquence directe d’une plus grande accessibilité de la technologie (baisse du coût combiné à une augmentation de performance des puces RFID, des objets connectés, des bandes passantes et des réseaux plus performants). Les systèmes sont donc non-seulement plus développés et plus puissants, mais permettent aussi l’autodiagnostic, l’autocorrection et le contrôle à distance. Les MES isolés et centralisés tendent donc à disparaître.

 

Gains et avantages

Mais concrètement, quels sont les bénéfices de l’implantation de MES?

Tout d’abord, ils permettent une économie de temps et donc d’argent. Une réduction d’une minute du temps d’une opération peut sembler minime, mais lorsqu’elle s’accumule, elle peut se transformer en une économie de plusieurs jours de travail à la fin de l’année.

Ensuite, les MES offrent la possibilité de partager l’information à la bonne personne, au bon moment. Par exemple, si une panne survient, c’est le mécanicien concerné qui recevra directement l’alerte, dès qu’elle se produit.

De plus, grâce aux MES, on élimine le risque d’erreur humaine, qui peut coûter temps et ressources aux entreprises.

Mentionnons aussi l’accession à la mobilité, qui permet d’intervenir de partout dans le monde à partir d’un téléphone intelligent ou de tablettes, aussi bien que de postes fixes en usine ou dans un bureau.

 

20161108_191346

M. Gilles Charron, directeur au développement des affaires chez Productique Québec, M. Georges Nasr, directeur des services conseils en informatique chez Famic Technologies, M. Sébastien Houle, directeur général de Productique Québec, M. Tony Duchesneau, chef de projet chez Famic Technologies et M. Stéphane Youssef, expert en applications chez Famic Technologies.

 

Prochain 5 à 7 techno

Le 29 novembre prochain aura lieu le dernier 5 à 7 techno de la saison, sous le thème « Réseau social industriel : transfert de connaissances et de l’expertise en temps réel ». Il sera présenté par Poka, une firme de Québec qui propose un outil de gestion des connaissances et de transfert de compétences.

Inscription à venir!

Partager cet article :