5 à 7 Techno : indicateurs de performance en temps réel et technologies mobiles

 

Mardi le 20 septembre dernier a eu lieu le premier 5 à 7 Techno de la saison chez Productique Québec. Près d’une trentaine de participants ont assisté à une conférence animée par la firme québécoise Worximity sur les indicateurs de performance en temps réel et les technologies mobiles. Un représentant de Portes Baillargeon, M. Jonathan Turcotte, était également sur place pour parler de son expérience avec Worximity et Productique Québec.

 

Ne pas travailler plus fort, mais mieux

 

La quatrième révolution industrielle repose en grande partie sur le concept d’usines intelligentes, où non seulement les différents secteurs qui fonctionnaient en silo sont désormais connectés, mais aussi les équipements. L’intelligence des objets (IIoT : Industrial Internet of Things), lorsque des machines sont connectées à Internet, permet de recueillir des mégadonnées, appelées Big Data en anglais, qui serviront à déceler des tendances dans la production.

 

Afin de parvenir à capter ces données, des capteurs sans fil sont installés sur les machines et l’information est transmise sur un tableau de bord intelligent qui informe la bonne personne en temps réel de la situation. Ces capteurs permettent de monitorer toutes sortes de données, entre autres le coût de la main d’œuvre, les temps d’arrêt, la vitesse des lignes et les unités produites en comparant les objectifs à la réalité. Dès que la production dévie de ses standards, une alerte est lancée aux personnes concernées qui peuvent directement poser une action pour corriger la situation.

 

Grâce à cette technologie, les gestionnaires peuvent avoir l’heure juste sur ce qui se passe sur le plancher de l’usine. Ils sont mieux outillés, ce qui leur permet de travailler plus intelligemment, en adaptant leur production plus efficacement. Il en résulte une baisse du prix des produits et une augmentation de leur qualité, grâce à la réduction de leur temps de cycle.

 

Une telle pratique permet d’engager davantage les employés, qui n’ont plus besoin d’aller aux sources de l’information, mais qui la reçoivent directement sur leur appareil mobile, ce qui les incite à être proactifs.

 

20160920_174011

M. Claude Archambault, de Worximity

 

Des capteurs au service d’un fabricant de portes

 

Entreprise familiale fondée en 1985 et ayant été acquise par le groupe Masonite en mars 2012; Les Portes Baillargeon se spécialise dans la conception, la fabrication et la mise en marché de portes et cadres de bois architecturaux, institutionnels, commerciaux.

 

Dans un premier temps, Portes Baillargeon a alors fait appel aux services de Productique Québec pour développer une application informatique permettant de paramétrer les variables nécessaires pour la programmation d’un centre d’usinage.

 

Dans un deuxième temps, des capteurs ont été installés sur l’équipement dans l’usine pour mesurer les temps d’arrêt des machines en direct. Connaître les données exactes du fonctionnement des machines a permis d’identifier les faiblesses et d’organiser la production autrement, en réduisant le temps d’inactivité. De nouveaux postes, comme celui d’approvisionneur, se sont greffés autour de l’opérateur de la machine, rendant tout le processus beaucoup plus efficace et augmentant le pourcentage de valeur ajoutée.

 

20160920_180411

M. Jonathan Turcotte, de Portes Baillargeon

 

L’industrie 4.0 vous intéresse? Joignez le groupe LinkedIn Industrie 4.0 Québec pour rester au courant des dernières actualités.

Partager cet article :