Mon ERP est un échec!

worried man on white

Par Vincent Chouinard, chargé de projet – GPAO

Mon ERP est un échec!

Malheureusement, c’est le constat que font plusieurs dirigeants d’entreprise. Les causes d’échecs varient beaucoup d’une entreprise à l’autre, mais elles sont toutes valables, car elles créent de réelles frustrations pour les dirigeants et les utilisateurs.

L’échec de l’implantation d’un ERP peut provenir de multiples causes : dépassements de coûts, résistance au changement, absence de processus d’identification des besoins, pas de démarche structurée dans le choix du système, méthode d’implantation inadéquate, manque de formation, roulement de personnel, mauvaise qualité de l’information, mauvaises paramétrisations du système, processus d’amélioration continue absent, idée qu’un système va compenser les faiblesses de l’équipe, informatisation du chaos plutôt que de définir clairement les processus et les règles, système qui n’est pas utilisé en temps réel, personnel qui ne fait pas confiance au système, fournisseur qui n’a pas tenu ses promesse… La liste est longue!

Si vous pensez que l’implantation de votre système est un échec, alors vous n’êtes pas seul.

Selon certaines données, le taux d’échec oscille entre 50 % et 60 %. Décevant, n’est-ce pas? Mais ce n’est pas surprenant pour autant. On sous-estime souvent la complexité, les efforts et la rigueur que l’implantation d’un ERP et son maintien exigent. Personnellement, j’aime bien comparer un système de gestion à une loupe. Les processus qui sont déjà performants le deviendront encore plus, mais ceux qui sont problématiques auront un impact encore plus négatif sur les autres et annuleront les gains.

La bonne nouvelle, c’est que même si vous jugez que l’implantation de votre ERP est un échec, il est toujours possible de le transformer en une réussite sans avoir à changer de système. Un tel changement est une décision importante (encore plus que son acquisition!), car les impacts sur votre entreprise seront grands.

L’approche préconisée est une démarche structurée avec un expert en systèmes de gestion intégré. L’objectif est de bien cerner les problématiques rencontrées ainsi que les besoins actuels et futurs de votre entreprise. L’expert sera en mesure d’identifier les problématiques internes (utilisation, processus, qualité des données, etc.) et externes (fonctionnalités manquantes, processus, qualité, etc.). Il faut repartir de la base pour identifier les vrais problèmes et éviter de les répéter. Un dépassement de coût est une résultante. La cause peut être multiple`roulement de personnel dans l’entreprise ou chez le fournisseur pendant le processus d’implantation; reprise de formation car le processus d’implantation a été retardé; mauvaise identification des besoins qui peut engendrer des coûts de développement…

Comme vous êtes les spécialistes de votre entreprise, vous contribuerez à l’élaboration d’un cahier des charges avec un expert en systèmes de gestion. En tant que spécialiste de son système de gestion, votre fournisseur sera invité à compléter le cahier des charges en faisant état des fonctionnalités recherchées. Il est le mieux placé pour connaître les capacités de son système. Il est souvent étonnant de découvrir des trésors cachés qui sont là et n’attendent que d’être découverts.

À la lumière de ces informations, il sera possible d’évaluer de façon objective et quantitative la capacité de votre système actuel à combler vos besoins et l’effort financier et ressources de l’entreprise pour redresser la situation. Dans le cas où un changement de système s’imposerait, vous aurez en main les outils pour démarrer la recherche d’un système de gestion qui répondra à vos besoins actuels et futurs.

Si vous avez lu cet article, vous faites sans doute partie de la statistique qui constate l’échec de leur ERP, ou encore vous ne souhaitez pas en faire partie. Dans les deux cas, Productique Québec peut vous aider. Contactez-nous pour découvrir comment!

Partager cet article :